« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

04/05/2017 - 23:12

Réseaux Sociaux

               

Connexion utilisateur

Des bleus parmi les délégués
Des bleus parmi les délégués

Des centaines de présidents de section participeront pour la première fois aux travaux d’un congrès ordinaire du parti au pouvoir. Très enthousiastes, ils attendent avec une certaine impatience la date du congrès.

Le RDPC compte à ce jour près 828 présidents de section, RDPC et organisations spécialisées confondus. Une petite poignée peut se targuer d’avoir déjà pris part à un congrès ordinaire du parti, en qualité de délégué statutaire.Avec la tenue du troisième congrès  ordinaire, les pendules seront mises à l’heures. D’où la joie compréhensible des responsables locaux du parti qui participeront pour la première fois à de telles assises. Félicité Marie Véronique Ngo Mboda, présidente de la section OFRDPC du Nyong et Kellé Sud, semble toujours dans les nuages depuis l’annonce desdites assises. Le visage rayonnant de joie, elle laisse tomber : « J’ai été agréablement surprise parce que je m’attendais à un congrès extraordinaire. Mais il s’agira bien d’un congrès ordinaire. Nous allons discuter, travailler pendant trois jours aux côtés du président de la République, président national du RDPC. Vous ne pouvez pas imaginer la joie qui m’habite et m’anime ; en tant que présidente de section, je serai dans la salle pour prendre des décisions qui engageront le parti ». D’autres présidents de section ont tout simplement poussé un ouf de soulagement. Ils estiment que c’est la meilleure chose qui pouvait arriver au RDPC. C’est le cas de Jacqueline Rêve Angeline Tchagna et de Gabriel Anicet Okeng, respectivement présidente de la section OFRDPC du Ndé Ouest et président de la section OJRDPC du Mfoundi III. Gabriel Anicet Okeng témoigne : « J’ai accueilli l’annonce du congrès avec beaucoup de soulagement. Quand je parle de soulagement, je pense aux partis politiques de l’opposition qui s’intéressent beaucoup au fonctionnement du RDPC. C’est normal parce que nous sommes les plus forts. Je suis d’autant plus soulagé que c’est  un congrès ordinaire ». Au-delà du privilège, de la joie ou du soulagement, l’espoir des uns et des autres est que tous les problèmes, tous les maux auxquels le RDPC est confronté soient passés au peigne fin. Histoire, comme le note Jacqueline Rêve Angeline Tchagna, que le linge sale se lave en famille. Parlant des problèmes, nombre de présidentes de sections souhaiteraient par exemple que l’amélioration des conditions de travail des femmes soit abordé. Car elles se disent reléguées au second rang. Félicité Marie Véronique Ngo Mboda explique : « On a l’impression aujourd’hui que les femmes jouent un rôle secondaire au sein du parti. Elles ne sont là que pour animer. Pourtant, le Président national a donné le ton pour qu’on considère la femme autrement qu’on le fait aujourd’hui. Dans les organes de base du parti, les femmes sont marginalisées par ceux qu’on appelle les chefs politiques. De telles situations ne peuvent pas nous permettre de travailler ». Les sujets qui semblent tenir à cœur Gabriel Anicet Okeng ont trait au renouvellement des instances dirigeantes du parti, notamment le bureau politique et le Comité central. Dans l’optique de permettre au Comité central de jouer son rôle, de retrouver a vitalité, Joseph Mvondo Mvondo, président de la section RDPC Nyong et So’o Ouest propose que : « les acteurs de terrain que sont les présidents de section soient cooptés comme membres du Comité central parce qu’on s’aperçoit que dans nos unités politiques, les membres du Comité central sont inactifs, ils sont presqu’inexistants ». Les responsables locaux du parti n’oublient pas la révision des textes de base du RDPC, pour les adapter à l’ère du temps.Les uns et les autres auront également en ligne de mire la prochaine élection présidentielle. Pour eux, le congrès annoncé permettra non seulement d’affiner les stratégies par rapport à cette importante échéance électorale, mais aussi d’investir officiellement le président Paul Biya comme le candidat du RDPC. « Le congrès nous permettra de bien nous préparer pour aller aux élections. Même si, de toutes les manières, il n’y a pas match », indique, l’air serein, la présidente de la section OFRDPC du Ndé Ouest.

Derniers Communiqués

Aujourd’hui, 14  septembre 2011 :

-          08h: Permanence des pools «  Intendance et logistique », « Suivi ».

-          08h: Permanence des sous-commissions « Journal L’Action »,  « Financement et grands promoteurs », « Accueil ».

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) porte à l’attention

The Secretary-General of the CPDM Central committee, Mr. Rene Sadi, hereby announces as follows:

Le Secrétaire Général du Comité central du RDPC, président de la Commission Centrale de Coordination et de Supervision du 3ème Congrès Ordinaire du RDPC, tient le mercredi 7 septembre 2011 à 18 heures au siège du Parti, sis au Palais des Congrès, la réunion de lancement des activités des Sous-Commissions.
Y sont conviés :

Le public est informé qu’à l’occasion du troisième Congrès ordinaire du RDPC, le journal L’Action va changer de périodicité. A partir de lundi 12 septembre 2011 en effet, L’Action publiera tous les jours le quotidien du Congrès, jusqu’au samedi 17 septembre

Newsletter du 3ème Congrès

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!