« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

04/05/2017 - 14:02

Réseaux Sociaux

               

Connexion utilisateur

La nouvelle dynamique !
La nouvelle dynamique !

Le 3ème congrès ordinaire du RDPC s’est ouvert hier, jeudi à Yaoundé,  avec un président national au sommet de sa popularité.

La salle des 1500 places du palais des congrès avait fait le plein d’œuf. Un record d’affluence qui a donné du fil à retordre aux services de sécurité. Mais les délégués et les nombreux militants qui ont investi les lieux depuis les premières heures de la matinée n’en n’avaient cure. Il fallait, vaille que vaille, assister à ce grand moment de l’histoire du RDPC ou mourir. 

Tant pis, si cela exigeait de passer par les filtres de sécurité ou monter pate blanche pour avoir accès à la salle. Les plus chanceux et les plus endurant y sont parvenus, allant jusqu’à accepter, faute de places assises, de se mettre debout durant de la cérémonie. Il ne pouvait en être autrement pour un congrès ordinaire du parti majoritaire et le plus populaire du Cameroun et, qui plus est, attendu et demandé par les militants depuis quinze ans. Normal donc que personne parmi les militantes et les militants du parti au pouvoir, n’ait envisagé de faire l’économie du déplacement de Yaoundé.A l’intérieur de la salle, le décor est planté depuis la veille. Chacune des délégations a pris place à l’endroit indiqué par le protocole. Le corps diplomatique est là, les invités spéciaux, les observateurs ainsi que les représentants des partis amis aussi.A tous les recoins de l’immense enceinte, défilent sur des écrans plasma, des moments forts de la vie du parti ainsi que les images de la diffusion en direct, de l’enthousiasme et de l’effervescence à l’extérieur. Aucun doute sur l’état d’esprit des militantes et des militants du RDPC. La banderole qui barre le haut de l’estrade sur toute sa largeur ne pouvait être plus claire : « Paul Biya, le président qui rassure »10h09 minutes, la première dame, Chantal Biya, la présidente d’honneur de l’OFRDPC  fait son entrée au balcon, sous les youyous des femmes du parti. Une minute plus tard, c’est le président national qui entre en salle, sous les ovations d’une assistance surexcitée.  Le président Paul Biya salue un public debout, qui entonne ce qui apparait désormais comme le chant de ralliement des militantes et des militants du RDPC. « Paul Biya, notre président, Paul Biya, encore sept ans ».  Tout un signe. Puis, c’est l’hymne national. Sur la table d’honneur aux côtés du président national, Fon Angwafor III, 1er vice-président du parti et René Sadi, le secrétaire général du Comité central. Le protocole annonce les articulations de la cérémonie. Le président national peut alors annoncer la séance ouverte. « Je donne la parole au secrétaire général du Comité central pour qu’il nous donne lecture du récépissé  de déclaration de manifestation ». Ce que fait avec brio, René Sadi.Le discours de bienvenue du président de la section hôte du Mfoundi II donne alors le ton de l’hommage au président Paul Biya. Luc Assamba dit la joie des militantes et des militants des 7 sections RDPC du Mfoundi d’accueillir le président national et l’ensemble des congressistes dans ce qu’il qualifie de « grand moment de retrouvailles entre les instances dirigeantes du parti et la base ». Le président da la section RDPC du Mfoundi II évoque l’action du président Paul Biya à la tête de l’Etat, magnifie les acquis et le programme avant d’affirmer sans ambages : « Le RDPC est capable de relever les multiples défis qui se profilent à l’horizon. Il l’a toujours fait, il le fera ». Le public applaudit. Tout le monde pense, bien évidemment, à la présidentielle du 9 octobre prochain. Luc Assamba poursuit et remercie le président national d’avoir accepté d’être le candidat du RDPC. « Vous avez dit oui à cet appel du cœur », relève-t-il. Et de conclure en délivrant le message profond qui vient de la base : la réaffirmation du « ferme engagement de tous les militants du RDPC à soutenir le président national à l’élection présidentielle du 9 octobre ».
Standing ovationNe restait plus que le discours de politique générale du président national, le clou de la cérémonie. La prise de parole du président Paul Biya est précédée d’une véritable standing ovation. Le président national est sensible à l’accueil chaleureux, « avec une touche spéciale propre aux militants du RDPC » et dit sa satisfaction pour l’ « impressionnante mobilisation qui témoigne de la vitalité du parti ».  Puis, c’est la minute de silence, en hommage aux camardes disparus. Le président Paul Biya relève la nécessité que le RDPC a à rendre compte de ce qu’il a fait de la confiance que les Camerounais ont placée en lui. Le discours est un tour d’horizon des réalisations et des projections dans tous les domaines : l’avènement d’Elecam, la modification de la constitution intervenue en 2008, la mise en œuvre de la décentralisation, la lutte contre la corruption, la mise en ordre de l’économie, la nouvelle stratégie pour la croissance et l’emploi pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035, les grands chantiers énergétiques, la nouvelle politique agricole, la santé, l’éducation, les transports, la promotion de la femme, le rajeunissement des appareils dirigeants de l’Etat et du parti, la préservation des acquis que sont la paix, l’unité et la solidarité, la diaspora, la solidarité internationale, l’indépendance et la souveraineté du Cameroun…. Un discours dense et plein d’espoir, doublé d’un appel à la responsabilité, à l’unité et à la mobilisation des militants. Un nouveau cap est fixé pour le parti. « Le RDPC doit demeurer un parti fort dans un Etat fort, un parti moderne dans un pays en pleine mutations, un parti ambitieux dans un pays en voie d’émergence ».Pour boucler la boucle des prises de parole, les messages des partis amis et alliés, quatre au total, délivrés par les représentants du parti communiste chinois, le Parti démocratique gabonais, la Parti démocratique de Guinée Equatoriale et le Mouvement patriotique du Salut, le parti au pouvoir au Tchad. Le « congrès de la nouvelle dynamique » était sur de bons rails.

Derniers Communiqués

Aujourd’hui, 14  septembre 2011 :

-          08h: Permanence des pools «  Intendance et logistique », « Suivi ».

-          08h: Permanence des sous-commissions « Journal L’Action »,  « Financement et grands promoteurs », « Accueil ».

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) porte à l’attention

The Secretary-General of the CPDM Central committee, Mr. Rene Sadi, hereby announces as follows:

Le Secrétaire Général du Comité central du RDPC, président de la Commission Centrale de Coordination et de Supervision du 3ème Congrès Ordinaire du RDPC, tient le mercredi 7 septembre 2011 à 18 heures au siège du Parti, sis au Palais des Congrès, la réunion de lancement des activités des Sous-Commissions.
Y sont conviés :

Le public est informé qu’à l’occasion du troisième Congrès ordinaire du RDPC, le journal L’Action va changer de périodicité. A partir de lundi 12 septembre 2011 en effet, L’Action publiera tous les jours le quotidien du Congrès, jusqu’au samedi 17 septembre

Newsletter du 3ème Congrès

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!