« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

08/05/2017 - 06:33

Réseaux Sociaux

               

Connexion utilisateur

Pr. Jacques Fame Ndongo secrétaire à la communication du comité central du comité central
Pr. Jacques Fame Ndongo secrétaire à la communication du comité central du comité central

Le secrétaire à la Communication du Comité central parle des enjeux du troisième congrès ordinaire du RDPC. Pour lui, c’est un parti nouveau et ragaillardi qui sortira des assises de Yaoundé.

L’Action : Le suspense est enfin levé sur la date du troisième Congrès ordinaire du RDPC. Comment le secrétaire à la Communication que vous êtes réagit-il ?


Pr. Jacques Fame Ndongo : A l’instar de l’ensemble de tous  mes camarades du Parti à l’intérieur et hors de nos frontières, je suis, naturellement, très satisfait. Comme vous le constatez, le Président national est un homme d’Etat qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. Il avait annoncé que le Congrès ordinaire aurait lieu avant l’élection présidentielle, il aura effectivement lieu avant cette échéance. Le Président Paul BIYA est un homme de conviction, de parole et d’action.

A quoi devrait-on logiquement s’attendre maintenant ?


Le Président national du RDPC, S.E. Paul BIYA, a fixé la date effective du Congrès, créé une Commission Centrale de Coordination et de Supervision des activités du Congrès ainsi qu’un Secrétariat technique, nommé les membres de ces deux instances. On s’attend à la création des sous-commissions et à la nomination des membres de celles-ci.
Mais, d’ores et déjà, tous les délégués statutaires au Congrès sont mobilisés (membres du Bureau Politique et du Comité Central, camarades membres du gouvernement et assimilés, camarades gouverneurs, camarades recteurs, camarades ambassadeurs, camarades députés, camarades membres du Conseil économique et social, Présidents des Sections RDPC, OFRDPC, OJRDPC etc…). Ils viendront avec des idées constructives et édifiantes. On s’attend aussi à la publication de la liste des observateurs et des invités, avant le Congrès.
Et, bien entendu, le Congrès ordinaire se prépare avec méthode, rigueur et objectivité, au niveau de toutes les instances compétentes, à commencer par l’échelon le plus élevé, à savoir le Président national, S.E. Paul BIYA qui, comme le souligne l’article 27, alinéa 1 des Statuts, « assure la bonne marche du Parti »

Au-delà de ce que les textes prévoient, peut-on savoir quels autres éléments pourraient faire partie de l’ordre du jour ?
L’ordre du jour ne comportera que ce que prévoient les textes de base (Statuts, Règlement intérieur, Charte), s’agissant d’un Congrès ordinaire.


Depuis l’annonce de la tenue du Congrès, les militants ne cessent d’exprimer leurs attentes quant à l’avenir du parti. A votre avis, le troisième Congrès ordinaire peut-il marquer un tournant décisif dans la marche en avant du RDPC ?


Les commissions statutaires du Congrès (Commission de politique générale, Commission de politique économique et financière, Commission de politique sociale et culturelle) proposent les grandes orientations du Parti qui seront examinées puis adoptées par tous les congressistes, en séance plénière.
Ce sont ces grandes orientations qui serviront de boussole politique à notre Parti pendant la période comprise entre les deux Congrès. On peut à juste titre, prévoir, sans grand risque de se tromper, que ces grandes orientations seront pertinentes et marqueront le début d’une ère nouvelle pour le Parti, sous la conduite clairvoyante de S.E. Paul BIYA, Président national du RDPC.

Les militants attendent beaucoup du renouvellement des ressources humaines du RDPC. Quelle pourrait en être l’ampleur ?
Les congressistes décideront en toute souveraineté de l’ampleur du renouvellement des ressources humaines (membres du Bureau Politique, membres du Comité Central, membres suppléants du Comité Central, membres du Bureau National de l’OFRDPC et du Bureau National de l’OFRDPC).

15 ans après le dernier Congrès ordinaire, celui convoqué doit durer deux jours. Ce temps sera-t-il suffisant pour évacuer tous les sujets ?


Les délégués au Congrès travailleront d’arrache-pied, avec sérieux et abnégation, pour traiter tous les sujets inscrits à l’ordre du jour. Ils ont la compétence, l’expérience et l’ardeur militante requises pour épuiser sereinement et efficacement l’ordre du jour, en émettant des idées neuves, pour que le Parti poursuive résolument sa transfiguration et sa modernisation, sous la houlette de S.E. Paul BIYA, Président National du RDPC, en vue du mieux-être de tous.

Derniers Communiqués

Aujourd’hui, 14  septembre 2011 :

-          08h: Permanence des pools «  Intendance et logistique », « Suivi ».

-          08h: Permanence des sous-commissions « Journal L’Action »,  « Financement et grands promoteurs », « Accueil ».

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) porte à l’attention

The Secretary-General of the CPDM Central committee, Mr. Rene Sadi, hereby announces as follows:

Le Secrétaire Général du Comité central du RDPC, président de la Commission Centrale de Coordination et de Supervision du 3ème Congrès Ordinaire du RDPC, tient le mercredi 7 septembre 2011 à 18 heures au siège du Parti, sis au Palais des Congrès, la réunion de lancement des activités des Sous-Commissions.
Y sont conviés :

Le public est informé qu’à l’occasion du troisième Congrès ordinaire du RDPC, le journal L’Action va changer de périodicité. A partir de lundi 12 septembre 2011 en effet, L’Action publiera tous les jours le quotidien du Congrès, jusqu’au samedi 17 septembre

Newsletter du 3ème Congrès

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!